Gérard Possin – Fiduciaire 21 – Expert-comptable

Partagez l'article :Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn1Email this to someoneBuffer this page

Gérard Possin - Expert-comptable - Fiduciaire 21

« L’apport de la RSE à l’expertise comptable se traduit par la construction d’indicateurs extra-financiers sur vos actions environnementales, sociales ou économiques »

1- Pouvez-vous tout d’abord vous présenter ainsi que votre cabinet d’expertise comptable, Fiduciaire 21 ?

Nous sommes deux experts comptables forts d’une quinzaine d’années d’expérience, nous avons voulu créer un cabinet d’expertise comptable mettant systématiquement en avant l’efficacité, l’innovation et la solidarité.

Notre implantation est parisienne, mais nous comptons également des clients en province, et parfois à l’étranger.

Notre feuille de route comprend les points clés de la RSE, la responsabilité Sociale des Entreprises en tant que projet d’entreprise.

Notre cœur de métier demeure bien l’accompagnement (rôle de copilote) à la création, au suivi et au développement, ainsi que le traitement administratif efficace et sécurisé de la comptabilité, de la fiscalité et des questions sociales des TPE/PME et associations.

Des traits importants du cabinet sont l’importance apportée au respect mutuel et au souci d’efficacité dans notre organisation.

2- Vous êtes engagé dans une démarche de développement durable. Comment cela se traduit-il dans vos missions, votre organisation ?

Cette spécificité se traduit de la façon suivante dans notre organisation:
Limiter nos déplacements qui sont les activités les plus « impactantes » en matière de CO2 dans notre profession ;
Dématérialisation systématique des documents du cabinet, afin de limiter les consommations de papier et d’encre. Cette dématérialisation est accompagnée d’outils adaptés évitant l’inflation de matériel et les stockages multiples ;
Offrir des outils de mesures d’impact et de progrès à nos clients.

Nos offres « différenciantes » concernent l’expertise comptable, l’audit et le conseil :

L’apport de la RSE à l’expertise comptable se traduit par la construction d’indicateurs extra-financiers (au-delà de vos ratios financiers classiques) sur vos actions environnementales, sociales ou économiques. Par exemple, il s’agit de mesurer et de synthétiser en quelques chiffres, la réorganisation de vos tournées pour réduire le nombre de kilomètres parcourus (environnemental), le temps consacré à la formation d’apprentis (social), ou cette politique de service clients très transparente (sociétale).
Nous proposons également de vous aider à mettre en œuvre le calcul de vos émissions de gaz à effet de serre ou à faire votre bilan carbone.

L’apport de la RSE au niveau de l’audit se traduira par la certification de ces indicateurs extra-financiers figurant dans le rapport de gestion.

3- Vous travaillez actuellement en partenariat avec E-Tag. Quels sont les logiciels que vous utilisez et quels sont leurs avantages pour vous et vos clients ?

Les solutions E-Tag sont au cœur d’une pratique efficace et peu impactante de la comptabilité :
– Nous limitons les déplacements
– Nous réduisons les consommations de papier
– Nous réduisons même les stockages multiples de données grâce à la plateforme collaborative : les données sont partagées et non plus stockées dans les messageries et sur les disques durs.

Tous les modules nous aident dans cette optimisation : le module de GED qui nous permet de partager les documents juridiques, fiscaux, et sociaux, ou encore de stocker les pièces comptables en attente de traitement.

Les modules Facturations et Notes de frais sont également systématiquement proposés car ils limitent les échanges de données et les redondances. Le cloud nous permet d’optimiser nos ressources : nous consommons ce dont nous avons besoin.

Enfin, la solution Robocompta permet aux plus petites entités de simplifier leur traitement administratif en affectant, sans compétences comptables, les opérations de banque. Fini les relevés de banque annotés à la main et transmis au cabinet pour un traitement plus ou moins aisé. La plate-forme centralise ces données, et fournit tant à l’exploitant qu’à l’expert comptable une vision instantanée des opérations. Un triple gain : coût, temps … et CO2 !

 

Précisions réglementaires sur la RSE :

L’article L.225-102-1 du code de commerce, modifié notamment par l’article 225 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement (« loi Grenelle 2 ») et l’article 12 de la loi n° 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives (« loi Warsmann 4 ») :

  • étend à compter de 2012 l’obligation de publication d’informations de RSE au sein du rapport de gestion, jusque là réservée aux seules sociétés cotées, à certaines sociétés non cotées dépassant certains seuils ;
  • instaure une vérification obligatoire de ces informations par un organisme tiers indépendant;
  • prévoit une application différenciée de ces obligations selon les entreprises, en fonction de leur taille et du fait que leurs titres soient ou non admis aux négociations sur un marché réglementé.

Un décret du 24 avril 2012 fixe les modalités d’application de ces obligations et notamment les informations à publier.

Echéances des obligations

Source : MEDEF – Guide méthodologique – Reporting RSE – Mai 2012

Vous aimerez aussi...

Nouvelle adresse pour le blog !

Le blog a changé de look et d’adresse !

Retrouvez dès maintenant les articles de notre blog Compta Cloud sur robocompta.fr

Pensez à actualiser vos favoris !

 

Pour continuer sur le site actuel fermez ce message.

Fermer
Lire les articles précédents :
enjeux-prioritaires-cloud-pme
Passer au Cloud Computing : encore 6 PME sur 10 à convaincre

Comme le souligne l’étude « Les PME à l’heure du Cloud » (avril 2012 – Ipsos pour SFR Business Team)...

Fermer